Camp Action Climat - Liège du 29 juillet au 4 août 2010

Dans le cadre du mouvement international grandissant des militants pour la justice climatique, le Camp Action Climat 2010, organisé pour la première fois par des activistes tant néerlandophones que francophones, rassemblera plusieurs centaines de citoyens. Cette seconde édition en Belgique se déroulera du 29 juillet au 4 août en région liégeoise. Ateliers, conférences, échanges et actions directes non violentes se succéderont dans un camp qui se veut neutre en émissions CO2 et ouvert à tous. En point d’orgue, le lundi 2 août, une vaste action de désobéissance civile ciblera une grande entreprise très polluante de la région.Actions & propositions concrètes Ce Camp Action Climat s’inscrit dans la lignée des Camps Climat internationaux, dont plusieurs se dérouleront cet été. Des actions directes non violentes y seront organisées. Lors du camp de l’été dernier, quelques 400 militants avaient privé durant plusieurs heures le Port d’Anvers d’un important convoi de charbon. Le camp est également un laboratoire qui propose des solutions concrètes. Pendant une semaine, les participants vivront dans le souci d’une empreinte écologique minimale (nourriture végétalienne, locale ou récupérée, toilettes sèches, énergie verte,...). Les participants appliqueront également l’autogestion : chaque décision est prise selon le principe du consensus, chaque individu participe aux tâches collectives et a le droit de parole et d’initiative. Ce camp est ouvert à tous, y compris aux enfants pour qui un programme est prévu, à l’écart des actions.

Changeons le système, pas le climat En décembre, le mouvement climatique a reçu un nouvel élan : si le sommet de Copenhague fut un échec politique, il fut une réussite au niveau de la mobilisation citoyenne, puisque plusieurs milliers d’activistes du réseau international « Climate Justice Action » s’y sont rassemblés pour y réaliser des actions de désobéissance civile, précisément dix ans après le sommet de Seattle, événement fondateur du mouvement altermondialiste. Ce camp climat en est la continuation. A l’heure actuelle, tant les autorités que les entreprises n’envisagent le problème climatique que sous l’angle du marché, via notamment les certificats d’émission de CO2 « inventés » dans le cadre du protocole de Kyoto. Ces certificats permettent à des entreprises gigantesques telles que Electrabel ou Arcelor-Mittal de générer des bénéfices supplémentaires. Certains secteurs, comme le transport aérien, ont été exclus du protocole de Kyoto. Ces solutions conformes au marché contribuent au fait que rien ne change vraiment : au contraire, elles permettent au système économique actuel de perdurer malgré l’aggravation des crises climatique, sociale et économique. Pour toutes ces raisons, le Camp Action Climat plaide pour un changement drastique car une croissance illimitée est impossible sur une planète aux ressources limitées. Il existe des alternatives à la logique de marché actuelle basée sur le profit. Si le mécanisme de croissance engendre une surproduction et une surconsommation néfastes à l’environnement et aux individus, il est plus que logique de recentrer l’économie sur les besoins fondamentaux. Nous militons donc pour mettre un terme à notre dépendance aux énergies fossiles et recourir avec mesure aux énergies renouvelables, pour relocaliser la production et la consommation, pour préserver et garantir l’accès de tous aux ressources vitales (eau, forêts, terre, air,...). Par ailleurs, il n’est pas inutile de signaler la responsabilité historique de la riche élite mondiale et des pays du Nord dans cette crise : la justice entre le Nord et le Sud est essentielle. Il n’y aura pas de solution à la crise climatique sans une redistribution non seulement entre le Sud et le Nord, mais également à l’intérieur des pays... Si nous donnons la priorité à la Terre plutôt qu’au profit, à la solidarité plutôt qu’à la concurrence, alors l’opportunité de vivre une vie formidable sans saccager la planète nous est offerte.

*** Le Camp Action Climat est organisé par une quarantaine de volontaires et a reçu l’appui « politique », financier ou pratique de nombreuses organisations telles que Climat et Justice Sociale, le mouvement politique des Objecteurs de Croissance, Socialisme 21, Masereelfonds, Friends of the Earth Vlaanderen-Brussel, Aardewerk, LEF, Oikos, le CADTM, le Collectif Artivist, Vredesactie, Indymedia Antwerpen, klimaat - en vredesactiegroep Pimpampoentje, la Cité s’invente, Barricade et XminY.

*** La localisation du camp sera annoncée sur notre site le 28 juillet, et les informations concernant les actions vous seront communiquées quelques jours avant d’avoir lieu. Contact : info@campactionclimat.be - 0484 38 01 48 - http://www.campactionclimat.be

Bookmark and Share